Réserver maintenant

Notre histoire

De 1980 à aujourd'hui : près de 35 ans d'histoire et ce n'est pas prêt de s'arrêter !

Ambiance au bar du Gaspi !

C’est en 1980 que le premier bistro-resto « Le Gaspi » a ouvert ses portes au sommet de l’avenue Louis Bertrand à Schaerbeek. Son nom faisait référence à la chasse au gaspillage déclenchée suite à la prise de conscience écologique des années 70 (crise du pétrole, danger nucléaire, gaspillage des ressources). Très vite, il est devenu l’un des trois cafés en vogue à Schaerbeek avec « Le Jugement Dernier » et « L’Ultieme Hallucinatie ».

Le Gaspi était le lieu de rencontre d’une génération d’intellectuels, de journalistes et de personnalités politiques des années 80. Les artistes du Théâtre 140, des Halles de Schaerbeek et du Botanique s’y retrouvaient souvent. C’était aussi le rendez-vous des militants de tous bords (pacifistes, tiers-mondistes, antiracistes…). On se souvient d’ailleurs du Gaspi comme du refuge des manifestants lors de la dramatique nuit qui suivit la rencontre Nols-Le Pen à Schaerbeek.

Sa réputation s’est aussi construite sur une cuisine dite nouvelle à l’époque, comme les tartes aux légumes, le pain complet, les desserts bio. De plus, le Gaspi était l’un des premiers cafés à proposer une centaine de bières différentes. De même, l’un des premiers à servir de la Blanche de Hoegaarden au fût ! Le Gaspi a connu un succès permanent durant 16 ans. En 1996, le bistro a été cédé et, en 1998, un incendie a mis fin à l’aventure.

Après 14 ans de fermeture, le bistro rebaptisé le « Bar du Gaspi » renait de ses cendres. Un lieu de découvertes culinaires, culturelles et festives : une cuisine faite maison, déclinée en « Gaspas » (végétariens ou non), une carte de bières belges de renom et artisanales ainsi qu’une multitude d’évènements artistiques (expos, concerts) et d’animations (quizz, karaokés, dégustations, soirées DJ, foot sur grand écran, etc.). Nous vous y attendons pour écrire la suite de son histoire !